/ Séminaire ED 483 Approches pluridisciplinaires de la Santé

Santé et images : Productions situées, connaissances partagées

23 mars 2016, de 13 h 30 à 16 h à l’ENS de Lyon, Site Descartes, Salle F102

Comité d’organisation

  • von Bueltzingsloewen Isabelle, Professeure en histoire et sociologie, LARHRA
  • Leblanc-Serradj Julie, doctorante contractuelle en anthropologie, CREA
  • Le Naour Gwenola, Maître de conférence en sciences politiques, Triangle
  • Moras Delphine, doctorante en anthropologie, CREA
  • Robelet Magali, Maître de conférence en sociologie, Centre Max Weber
  • Rocco-Giraudon William, doctorant en histoire, Université Lumière Lyon 2
  • Uribelarrea Gabriel, doctorant en sociologie, Centre Max Weber

Manifestation scientifique soutenue par l’Université de Lyon, l’ED 483, l’ENS, le Centre Max Weber, le laboratoire Triangle, Sciences Po Lyon et le CREA.

Argumentaire

L’image occupe une place importante dans le paysage social : vecteur d’informations, de réactions, elle questionne également le domaine scientifique. Depuis plusieurs années se développent des espaces de réflexions sur les images et leurs utilisations dans le travail de recherche [1]. L’atelier scientifique que nous proposons s’inscrit dans cette perspective. À partir de récits d’enquêtes et en s’appuyant sur les photos qui en sont issues, l’objectif de cette demi-journée sera d’interroger, dans une approche pluridisciplinaire, les dimensions méthodologiques et éthiques de l’enquête photographique dans des recherches qui s’inscrivent dans le champ de la santé.

Travailler sur/avec des photos nécessite au préalable de s’intéresser aux coulisses de l’enquête, à la production située des images : comment le chercheur réalise-t-il ses photos ? Comment négocie-t-il la prise de vue avec les enquêtés ? Comment définit-il le cadre de ce qu’il photographie ? Ces questions de posture, propres à toutes les expériences photographiques, seront interrogées dans le cadre spécifique de la recherche en santé : comment prendre des photos tout en respectant le secret médical et l’intimité du patient ? Où se placer lors des interactions soignants-soignés ? Tout est-il photographiable ? Tout doit-il être photographié ? Comment est pensé le droit à/de l’image dans ces situations ?

Ces questions d’ordre méthodologique nous amèneront à réfléchir aux utilisations possibles des images. Celles-ci sont plurielles et interviennent à différents moments de la recherche. Ainsi, les photos peuvent être employées au cours de l’enquête comme un support méthodologique, notamment au cours de « photo-interview » avec les enquêtés. Ces derniers participent alors directement à la production des savoirs véhiculés par les images : comment s’élabore cette co-construction de la connaissance entre enquêteur et enquêtés ? Mais les photos peuvent également être utilisées pour rendre compte d’une enquête. Enfin, l’image peut être mobilisée dans des expositions ou des publications non académiques et ainsi rendre accessibles les résultats de la recherche à un public plus large : comment utiliser les photos dans des arènes non académiques ? Comment articuler la diffusion des photos avec les savoirs qui leur sont associés ?

Programme

  • 13:30 – 13:40 : Introduction de l’atelier – Julie Leblanc-Serradj (doctorante en anthropologie)
  • 13:40 – 14:30 : « Récit d’une coopération sociologue-photographe auprès de personnes sous tutelle et curatelle », Benoît Eyraud (sociologue, centre Max Weber) et Siegfried Marque (photographe)
  • 14:30 – 15:00 : « Images croisées, enquêtes en cours » avec William Rocco-Giraudon (doctorant en histoire), Delphine Moras (doctorante en anthropologie) et Gabriel Uribelarrea (doctorant en sociologie)
  • 15:00 – 15:15 : Pause
  • 15:15 – 15:50 : Discussion – modératrice Julie Leblanc-Serradj
  • 15:50 – 16:00 : Conclusion – Jeanne Drouet (ingénieure d’études CNRS, rattachée au Centre Max Weber)

[1À Lyon, nous pouvons par exemple citer le séminaire « Images animées » qui se tient au Centre Max Weber depuis 2011 ou les deux journées « Voir & savoir, l’objectivité en images », organisées par l’Université Jean Moulin Lyon 3 en novembre 2014. Une littérature sur l’emploi de l’image fixe et animée en SHS existe depuis 1974 avec les travaux d’Howard Becker. Il y a notamment un de ses articles publié dans la revue Studies in the Anthropologie of visual Communication, intitulé « Photography and sociology ». La question plus globale de l’image ré-émerge actuellement avec force, sous l’explosion du numérique.

UMR
2005 - 2016 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]