/ PoliFormES (Politiques de la formation, de l’éducation et du savoir)

Une organisation des échanges et partages

La dynamique actuelle de la recherche, avec la participation de chacun à de nombreux projets en collaboration avec des partenaires externes, rend probablement illusoire la constitution d’un collectif de recherche uniforme à l’échelle de l’axe. Parfaitement conscients de ces difficultés, mais néanmoins attachés à faire vivre un collectif, notre ambition est sensiblement différente. Notre objectif est de permettre à chacun de tirer parti des expertises et des perspectives scientifiques et disciplinaires des autres membres. Il s’agit d’aiguillonner des curiosités, d’assurer une forme de capitalisation scientifique originale au travers de la construction de regards communs, de contribuer à la cumulativité des questionnements et des résultats et, enfin, de tisser, selon des modalités à géométrie variable, de véritables coopérations sur des objets empiriques circonscrits ou des enjeux théoriques émergents. Des coopérations sont déjà amorcées de proche en proche entre différents membres de l’axe, et l’organisation d’un séminaire régulier de l’axe – avec la programmation de 4 à 5 demi—‐journées par an en lien avec d’autres laboratoires et chercheurs du site lyonnais – sera l’occasion de le nourrir. Les relations avec l’environnement social et culturel sont en grande partie engagées par l’Observatoire des politiques locales d’éducation (observatoire PoLoc) mis en oeuvre au titre de cet axe transversal et reposant sur un large partenariat avec des acteurs clefs des politiques éducatives : ministère de l’Éducation nationale (DGESCO), ministère de la Ville, associations de collectivités, fédérations d’éducation populaire, associations professionnelles.