/ Numéros de revue

Alimentary uncertainties : from contested evidence to policy

Présentation

Ce numéro spécial de la revue BioSocieties propose une série d’ethnographies des incertitudes dans le domaine des politiques alimentaires et pratiques de soin centrées sur l’alimentation.
Les articles ici réunis examinent comment la preuve scientifique est mise à l’épreuve par des exigences de démonstration d’efficacité, souvent réduite à des critères quantitatifs et peu à même de rendre compte de la complexité du fait alimentaire dans sa relation à la santé ou à la justice sociale. L’objectif est d’analyser l’alimentation au-delà du réductionnisme nutritionnel. Nous interrogeons comment les feedbacks complexes entre pratiques d’expertise et de care, de management et de communication (ou « éducation ») forment ce qu’on sait (et peut savoir) sur la relation entre l’alimentation et la santé.
Les articles interrogent comment les régimes de preuves dans lesquels sont imbriqués les aliments en constituent les contours et les définition de ce qu’est une alimentation saine (ou acceptable). En resituant l’aliment dans des écologies fluides et au sein de flux le plus souvent globaux, les articles rappellent que l’alimentation est un enjeu politique autant que biologique. L’alimentation a longtemps été réduite à des enjeux de supplémentation nutritionnelle et d’éducation à la santé. En rassemblant des articles sur l’imbrication de la malnutrition et du VIH en Afrique du Sud, la biosécurité des élevages de poulet en Chine, l’adultération alimentaire en Inde, la dimension sensorielle de l’alimentation en France, la coexistence de la faim et de l’obésité au Guatemala, les aliments fonctionnels et la mise en œuvre d’une politique de lutte contre l’obésité au Royaume Uni notre focus s’étend au delà d’une attention à ce qui est mangé (et des critères moraux qui le définissent).
Le numéro spécial contourne la question de l’in/certitude dans le domaine alimentaire pour montrer que la transformation de l’incertitude en certitudes suffisantes pour légitimer l’action est toujours provisionnelle, contingente et partielle.

En ligne

  • Avec une introduction d’Emilia Sanabria et Emily Yates-Doerr, « Alimentary uncertainties : From contested evidence to policy », pp. 117-124 ; doi:10.1057/biosoc.2015.17

— > Sommaire complet et résumés sur le site de la revue

Auteur(s) du labo

Emilia Sanabria

/ En savoir +