/ Docteur·e·s

Girault, Mathilde

 Docteure en Géographie, aménagement et urbanisme

Formations et parcours

2014 – 2019 : Doctorat en 24ème section (Géographie, urbanisme et aménagement), Université Lumière Lyon 2.
2012 – 2014 : Master en Urbanisme et Aménagement du Territoire - spécialité Urbanisme et Politiques Urbaines, Université Lumière Lyon 2, Institut d’Urbanisme de Lyon.

Thèse

Sujet : Professionnalités de l’urbain et crises écologiques. Politiser l’urbanisme et ses métiers par la reconnaissance de leur constellation mythologique
Directeur : Guillaume Faburel, Pr. Université Lumière Lyon 2
Résumé de thèse : : Les incertitudes écologiques, les doutes démocratiques et les complexités économiques et sociales, interpelleraient les ambitions de maîtrise, de planification et de prévisibilité de l’urbanisme. Les praticiens éprouveraient de plus en plus un sentiment d’inadaptation des savoirs embarqués par l’urbanisme pour saisir ces évolutions. Dès lors, ils s’engagent dans un renouvellement des savoirs dans leurs métiers, en convoquant d’autres registres de connaissances (disciplinaire, relationnel, coopératif, expérientiel...) selon des critères de pertinence subjectifs. Cette capacité à diversifier voire hybrider les savoirs dans les métiers est nommée professionnalité.
Mais ces professionnalités sont freinées dans leurs réalisations par l’adhésion de l’urbanisme au projet politique de Modernité. En effet, en visant une émancipation collective par l’amélioration des connaissances, la Modernité ne reconnaît que la rationalité logico-formelle comme régime de délibération démocratique. Elle refoule tout arbitrage politique relevant d’un régime affectif, sensible, convictionnel, axiologique... Lorsqu’elle y est confrontée, la Modernité convoque des schèmes de penser mythologiques, car la portée atemporelle, universelle, structurante et familière du mythe lui permet de susciter facilement l’adhésion. Or, les crises écologiques font ressurgir les incertitudes et les refoulés, révélant ainsi une constellation mythologique de l’urbanisme avec le mythe de Prométhée, de Babel et d’Orphée. La connaissance des mythes de l’urbanisme est essentielle pour les professionnalités car ils délimitent des espaces d’expression échappant à la puissance reproductive de la Modernité.

Avis de soutenance : 11 juin 2019

Domaines de recherches

  • Evolution des schèmes cognitifs et des référentiels de l’action en contexte de crises socio-écologiques.
  • La politisation des métiers de l’urbain : par l’expérimentation de méthodes d’observation, la diversification des savoirs, le partage de l’expertise, la subjectivation des expériences...
  • L’ épistémologie de l’urbanisme dans les formations, pour la recherche académique et pour les associations dites professionnelles.
  • Les héritages modernes de l’urbanisme et ses facteurs de reproduction par les schèmes mythologiques .
  • Les professionnalités de l’urbain  : diversification et hybridation des savoirs de métiers par les modes de vie et les trajectoires professionnelles, les engagements militants et les représentations de la citoyenneté, les rapports affectifs aux lieux et à l’environnement...
  • Mutation des représentations territoriales et environnementales dans les métiers de l’urbain, les formations, les réseaux et les associations dits professionnels.

Implication dans la vie scientifique

  • Co-fondatrice, animatrice et rédactrice (2016- ) d’un blog de recherche sur les études urbaines du laboratoire Triangle (UMR 5206) Carnet des études urbaines. Pour une veille et mise en débat .
  • Représentante élue des doctorant-e-s (2016 - 2018) du laboratoire Triangle (UMR 5206) et tenue du bureau de vote (2016 et 2017) lors d’élections internes au laboratoire.
  • Membre (2015- ) de l’Equipe Projet nationale du programme de recherche-action Paysages, Territoires, Transitions du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie et de la Mer.
  • Chargée de mission (nov. 2014 à fév. 2015) pour le Laboratoire d’Excellence Intelligences des Mondes Urbains dans le cadre de la création, par la Communauté d’Universités et d’Etablissements de la région Lyon - Saint-Etienne, d’une Mention Ville et environnements urbains : aide à la constitution du Conseil de Perfectionnement par un travail d’enquête auprès de praticiens.

Organisation d’événements scientifiques

2018

  • Séminaire de recherche co-organisé avec Guillaume Faburel et Laurent Matthey, « Derrière les professionnalités de l’urbain, quels imaginaires de métiers ? Comparaisons et perspectives scientifiques franco-suisses », avec l’UMR Triangle, l’Université de Genève et le PUCA, 15 novembre 2018, Lyon, Université Lumière Lyon 2.
  • Séminaire de recherche co-organisé avec Guillaume Faburel et Lucie Lerbet, « Commun(s) et territoire(s). Espace des communs et communalisation des territoires », de l’UMR Triangle et de la composante LAURE de EVS, 19 juin 2018, Lyon, Institut d’Etudes Politiques.
  • Séminaire de recherche co-organisé avec Guillaume Faburel, Pierre Cornu, Claire Delfosse et Lucie Lerbet, « Entre urbanités et ruralités. Les passions joyeuses de la périphérie », de l’UMR Triangle et du Laboratoire d’Etudes Rurales, 28 février 2018, Lyon, Institut d’Etudes Politiques.
  • Master Class co-organisée avec Guillaume Faburel, « Anthropocène urbain : engagements ou résistance ? », 26 janvier 2018, Lyon, In Sted.

2017

  • Séminaire des métiers et des nouvelles professionnalités co-organisé avec Guillaume Faburel et Claire Delfosse, « Les métiers de l’entre-deux territorial », pour le master Ville et Environnements Urbains et le master Gestion des Territoires et Développement Local, 05 décembre 2017, Lyon, Université de Lyon.

2016

  • Séminaire de recherche co-organisé avec Guillaume Faburel, « Démarches expérimentales (et innovantes) pour l’ingénierie territoriale », dans le cadre de la recherche Vers de nouvelles conceptions de l’enquête de terrain et des territoires de l’action : Etudes des Démarches d’Observation dites expérimentales ou innovantes pour l’Ingénierie Territoriale, 8 décembre 2016, Ecole Normale Supérieure Lyon.
  • Journées du réseau français des Territorialistes co-organisées avec Guillaume Faburel et Isabella Tomassi, « Les communs territoriaux : biorégion urbaine vs métropolisation. La construction démocratique des savoirs », 23 et 24 mars 2016, Villeurbanne et Lyon, Rize et Institut d’Etudes Politiques.

2015

  • Colloque co-organisé avec Guillaume Faburel et Pauline Massé, « Sommes-nous tous égaux face aux Métropoles et aux nouvelles Régions ? Débats sur les conceptions de la justice pour l’égalité des territoires », 26 mai 2015, Ecole Normale Supérieure de Lyon.
  • Forum des métiers (A)ménager autrement co-organisé avec Faburel G., 3ème édition « Les métiers de l’urbain face à l’incertain », 04 mai 2015, Institut des Sciences de l’Homme.

Enseignements et activités pédagogiques

Enseignements

  • Chargée de cours (2016), conférence de méthodes « Les grands enjeux des territoires », 2ème année de l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon.
  • Intervenante (2015, 2016, 2017, 2018 et 2019) du cours « Participation citoyenne, infrapolitique et démocratie urbaine » (responsable Faburel G.), 4ème année de l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon. Intervention en deux séances de 2 heures intitulée « L’infrapolitique : la théorie et ses postulats, des études de cas et leurs registres de justification ».
  • Intervenante (2019) du cours « Participation citoyenne, infrapolitique et démocratie urbaine » (responsable Faburel G.), 4ème année de l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon. Intervention à deux voix avec Thibaud Cavaillès, de 2 heures, intitulée « Les grammaires politiques contemporaines ».
  • Intervenante (2017, 2018) du cours les « Luttes urbaines » (responsable Faburel G.), Master 1 Ville et Environnements Urbains, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon. Intervention de 2 heures intitulée « Exercice de typologie des nouvelles formes d’engagement ».
  • Intervenante (2017 et 2018) du cours « Systèmes de gouvernement » (responsable Faburel G.), Master 1 Ville et Environnements Urbains et Master 1 Gestion des Territoires et Développement Local, Université Lumière Lyon 2 et Université Jean Moulin Lyon 3. Intervention de 1h30 intitulée « Enquête de terrain sur les modes de vie dans les écoquartiers : un gouvernement des corps par les imaginaires de la ville ? ».
  • Intervenante (2017 et 2018) du cours « Habiter les territoires » (responsable Faburel G.), Master 1 Ville et Environnements Urbains, Université Lumière Lyon 2. Intervention de 1h30 intitulée « Lecture politique du périurbain : de la disqualification sociale à la reconnaissance d’une infrapolitique. Quatre enquêtes habitantes dans le périurbain lyonnais ».
  • Intervenante (2018) du séminaire de préparation à la recherche « Risques et urbanités en contexte globalisé » (responsable Faburel G. et Roulleau-Berger L.), Master 2 Ville et Environnements Urbains, Université Lumière Lyon 2. Intervention de 3 heures (avec envoi préalable de documents) intitulée « De la société du risque au Capitalocène en passant par l’Anthropocène : les représentatiosn de l’environnement dans l’aménagement ».
  • Intervenante (2018) du cours « Préparation d’ateliers professionnels », (responsable Faburel G.), Master 2 Urbanisme et aménagement, Université Lumière Lyon 2. Intervention à deux voix avec Guillaume Faburel (avec envoi préalable de documents), de 3 heures, intitulée « Les évolutions des métiers relatifs à l’urbain : pratiques et savoirs ».
  • Intervenante (2018) du cours « Atelier de prospective territoriale » (responsable Faburel G.), Master 2 Urbanisme et aménagement, Université Lumière Lyon 2. Intervention de 3 heures intitulée « Les mythologies de l’urbanisme : frein ou levier de sa transformation ? ».
  • Intervenante (2018) du cours « Débat public, conflits et mobilisations dans l’espace urbain » (responsable Faburel G.), Master 2 Urbanisme et aménagement, Université Lumière Lyon 2. Intervention de 3 heures intitulée « Exercice de typologie des nouvelles formes d’engagement ».
  • Intervenante (2017) du cours « Développement durable » (responsable Faburel G.), Master 1 Urbanisme et aménagement, Université Lumière Lyon 2. Intervention de 3 heures intitulée « Les écoquartiers : un gouvernement des corps par les imaginaires de la ville. Une infrapolitique dans les modes de vie : entre résistance et désaffiliation ».

Encadrement d’activités pédagogiques

  • Co-encadrement d’un dossier thématique (2018 et 2019) avec Samuel Belaud et Patricia Lamy (encadrants Popsciences) : synthèse scientifique et réalisation de billets de médiation scientifique, par 3 à 5 étudiants du Master Ville et Environnements Urbains, sur 5 mois ( 20 heures TD). Billets individuels et / ou collectifs sous la forme d’article, d’enquête photographique, d’enregistrements sonores, etc., sur les thèmes du Droit à la ville (2018) et des animalités urbaines (2019). Valorisation sur la plateforme Popsciences en ligne.
  • Co-encadrement d’une recherche collective (2017, 2018 et 2019) avec Fabien Bressan (encadrant Labo’Cités) : enquête habitante dans des quartiers Politiques de la ville, menée par 2 à 5 étudiants du Master Ville et Environnements Urbains, sur 5 mois ( 20 heures TD). Enquête par entretiens dans l’espace public ou ateliers de co-production, sur : les conseils citoyens, les raisons de s’y engager et leurs détournements (2017), les inégalités genrées dans l’espace public et les recommandations pour l’action (2018), l’art comme outil participatif avec ses freins et limites (2019). Valorisation (2018 et 2019) avec atelier d’écriture collective dans Les cahiers du CR•DSU.
  • Co-encadrement (2016, 2017 et 2018) de stages de recherche avec Guillaume Faburel (responsable scientifique) et Jérémie Tourtier (encadrant Sépal) : stages de 4 mois, allant de 1 à 3 étudiant(s), sur les thèmes de la nature, de l’environnement et du paysage dans le périurbain.
  • Co-encadrement (2015) d’une recherche collective avec Guillaume Faburel (responsable scientifique) et l’association habitante Ecolocal : enquête sur 4 jours menée et analysée avec 6 étudiants du Master Urbanisme et aménagement, sur 3 mois ( 20 heures TD) Enquête par entretiens semi-directifs auprès et chez des habitants de Narbonne et sa périphérie sur le changement climatique, ses ressentis et le pouvoir d’agir habitant.
  • Co-encadrement (2015) d’un atelier professionnel avec Guillaume Faburel (responsable scientifique) et Jérémie Tourtier (encadrant Sépal) : 3 mois, 4 étudiants, sur le thème des ressentis de la densification dans le périurbain.

Invitations à des jurys de soutenance de mémoire (niveau Master)

  • Franquet F., 2017, « L’évolution des formations en études urbaines et la construction de trajectoires professionnelles », mémoire de recherche (UMR Triangle) pour le Master Ville et Environnements Urbains, soutenu devant Guillaume Faburel (UMR Triangle, Directeur) et Pierre Cornu (Laboratoire d’Etudes Rurales).
  • Sabatier E., 2017, « Nouveaux mondes urbains en chantier, quelle équipe pour les construire ? Dialogique intersectoriel et interdisciplinaire au coeur des villes en tensions », mémoire de recherche (UMR Triangle et LabEx IMU) pour le Master Ville et Environnements Urbains, soutenu devant Christian Montès (UMR EVS, Directeur), Guillaume Faburel (UMR Triangle) et Marie Bailly (Compagnie de Phalsbourg).
  • Tran-Klopp L., 2017, « Pratiques et usages dans la ville : une dimension humaine marqueur d’urbanité au service de la construction de nouvelles professionnalités ? », mémoire de recherche (UMR Triangle et LabEx IMU) pour le Master Ville et Environnements Urbains, soutenu devant Guillaume Faburel (UMR Triangle, Directeur), Christian Montès (UMR EVS) et Laura Loison (Récipro-Cité).
  • Galabert M., 2016, « Les démarches d’observation dites expérimentales ou inovantes pour l’ingnierie territoriale », mémoire de recherche (UMR Triangle et LabEx IMU) pour le Master Urbanisme et aménagement, soutenu devant Guillaume Faburel (UMR Triangle, Directeur) et Laurence Rocher (UMR EVS).
  • Olivier M., 2016, « Imaginaires environnementaux et représentations de la ville. Habiter en situation de changement climatique dans le Narbonnais », mémoire de recherche (UMR Triangle) pour le Master Urbanisme et aménagement, soutenu devant Guillaume Faburel (UMR Triangle, Directeur) et Laurence Rocher (UMR EVS).

Valorisation de la recherche

Articles scientifiques

  • Girault M., 2018, « Désillusions étudiantes sur leurs capacités d’agir environnemental par les formations en urbanisme », Tous urbains, n° 24, pp. 64 - 67.
  • Girault M., 2016, « L’urbanisme comme nouveau corporatisme. Analyse des discours des associations professionnelles », Cybergeo : European Journal of Geography, débats « Les métiers de la ville », en ligne.
  • Faburel G. et Girault M., 2015, « L’habiter de certains éco-quartiers. Vers de nouveaux communs par une « infrapolitique » ? », Revue de Socio-anthropologie, n°32 « Habiter autrement ou le nouveau défi du vivre ensemble ? ».

Chapitres d’ouvrage et actes de colloque

  • Faburel G. et Girault M., 2019 (à paraître), « L’environnement comme temporalisation subjective des périphéries », actes du colloque Saturations. Eloge des rythmes de vacances et d’interstices, 15 juin 2018, Lausanne (Suisse).
  • Faburel G. et Girault M., 2019 (à paraître), « La fabrique métropolitaine au défi de ses périphéries. Vers une infrapolitique de l’habiter ? », chapitre d’ouvrage.
  • Faburel G. et Girault M., à paraître (2019), « Expériences ordinaires de la grande ville et imaginaires de l’urbain généralisé. La décroissance urbaine peut-elle figurer une utopie concrète ? », Actes du colloque international Utopies culturelles contemporaines, 16 et 17 juin 2016, Nîmes.
  • Girault M., 2018, « Les métiers de l’urbain en débat : points de vue du public étudiant », dans Cohen C. et Devisme L. (coord.), Les activités et métiers de l’architecture et de l’urbanisme au miroir des formations, Paris, Cahiers du Réseau Activités et Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (RAMAU), n°9.
  • Faburel G. et Girault M., 2016, « Les éco-quartiers : vers une infrapolitique par les modes de vie et leurs communs », dans Tozzi P. (dir.), Villes et quartiers durables : la place des habitants : la participation habitante dans la mise en durabilité urbaine : discours, effets, expérimentations et mises à l’épreuve, Pessac, Carrières Sociales Editions, Des paroles et des actes, pp. 331-357.

Communications

  • Faburel G. et Girault M., 2018, « L’environnement comme temporalisation subjective des périphéries », Colloque international Éloge des rythmes, de la vacance et des interstices, Lausanne (Suisse), EPFL-Ecole Polytechnique fédérale de Lausanne, 15 juin 2018.
  • Girault M., 2018, « Les métiers de l’urbain en débat : points de vue du public étudiant », présentation d’article au Colloque européen de clôture du programme scientifique 2016-2018 du réseau RAMAU, Formations et constructions professionnelles : décalages, émergences, (re)cadrages, l’Université de Liège, faculté Architecture, 18 janvier 2018.
  • Girault M., 2018, « Le diagnostic territorial : de l’hygiénisme à la crise. La persistance de la métaphore médicale », séminaire Le diagnostic territorial, co-organisé par PUCA et Choros, Paris, La Défense, 05 juin 2018.
  • Girault M., 2017, « Habiter en périphérie : la composition d’une « forme-de-vie » en réaction aux biopolitiques métropolitaines », colloque Corps, espace, pouvoir, Université Paris Est - Marne-la-Vallée, 20 octobre 2017.
  • Girault M., 2016, « Analyser les logiques corporatistes des métiers de l’urbain. Quels enseignements des études urbaines ? », journée d’étude de l’Axe Etudes urbaines de l’UMR Triangle, Lyon, 1er juillet 2016.
  • Faburel G. et Girault M., 2016, « Expériences ordinaires de la grande ville et imaginaires de l’urbain généralisé. La décroissance urbaine peut-elle figurer une utopie concrète ? », colloque international, 7ème Rendez-vous de Géographie culturelle, Ethnologie et Etudes culturelles en Languedoc-Roussillon, Utopies culturelles contemporaines, Nîmes, 16 et 17 juin 2016.
  • Girault M., 2015, « Un registre collaboratif (praticiens, chercheurs, étudiants, habitants) de penser et faire la ville : vers une réassurance des métiers ? », atelier doctorant, Rencontres Internationales de l’Association pour la Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et Urbanisme (APERAU), La fabrique de la ville, Rennes, 03 juin 2015.
  • Girault M. (avec l’aide de Faburel G. et Simard P.), 2015, « Entre valeurs du commun et nouveau récit de ville : vers une réassurance de métiers de la planification et du projet ? Le cas d’une agence d’urbanisme », atelier scientifique, Rencontres Internationales de l’Association pour la Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et Urbanisme (APERAU), La fabrique de la ville, Rennes, 04 juin 2015.

Rapports de recherche

  • Faburel G. et Girault M., 2017, Les modes de vie dans les écoquartiers. Phase 2 : les éco-quartiers à fort portage et à visibilité institutionnels (ZAC de Bonne à Grenoble et La Courrouze à Rennes), rapport de recherche pour le Bureau AD4 (Ministère du Logement, de l’Egalité des Territoires et de la Ruralité), 118 p.
  • Faburel G. et Girault M., 2017, Vers de nouvelles conceptions de l’enquête de terrain et des territoires de l’action. Etudes des Démarches d’Observation dites expérimentales ou innovantes pour l’Ingénierie Territoriale, rapport de recherche pour le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET), en partenariat avec le Réseau national des Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement (FN CAUE) et la Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme (FNAU), 56 p (+ Tome 2 Annexes : 67 p.).
  • Girault M., 2016, Construction d’une grammaire commune de la démarche « Paysages, Territoires, Transitions » par l’analyse des discours et enquête sur les trajectoires professionnelles. De quelques imaginaires de la recherche et partages politiques des savoirs, rapport de recherche (direction scientifique Faburel G.) pour le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie et de la Mer, 96 p., en ligne.
  • Girault M., 2015, L’évolution des professionnalités et métiers de l’urbain vue par des praticiens : quels enseignements pour les formations ? Apports par enquête sur la région urbaine Lyon – Saint-Etienne et à l’échelle nationale, rapport de recherche (direction scientifique Faburel G.) pour le Laboratoire d’Excellence Intelligences des Mondes Urbains, 63 p., en ligne.
  • Girault M., 2015, Enquête sur les nouvelles professionnalités de l’urbain. Interviews filmées de praticiens sur leurs trajectoires professionnelles, vidéos biographiques (direction scientifique Faburel G.) pour le Laboratoire d’Excellence Intelligences des Mondes Urbains, en ligne.
  • Faburel G. et Girault M., 2015, Notions clefs pour l’évaluation des engagements : propositions pour la « phase de vie » des écoquartiers. Analyse du séminaire d’échanges et de l’enquête auprès des porteurs d’évaluation, rapport de recherche pour le Ministère du Logement, de l’Egalité des Territoires et de la Ruralité, 39 p.

Animation et diffusion de la recherche

  • Girault M., 2018, « Récension d’ouvrage. Soubeyran O., 2014, Pensée aménagiste et Improvisation. L’improvisation en jazz et l’écologisation de la pensée aménagiste », Carnet des études urbaines, cat. « Récension d’ouvrage », en ligne.
  • Girault M. (avec la contribution de Faburel G., Lussault M. et Roulleau-Berger L.), 2017, « Que signifient les études urbaines ? Points de vue de chercheurs et enseignants-chercheurs », Carnet des études urbaines, cat. « Vidéos », en ligne.
  • Girault M., 2017, « De l’individu-habitant à l’individu-sujet dans les formations sur la ville », revue Urbanisme, janv. - fév., 1 page.
  • Faburel G. et Girault M., 2017, « Le « hors cadre » démocratique est aussi un « hors champ » territorial », Mediapart. Le blog de Guillaume Faburel.
  • Girault M., 2017, « Expertise de l’individu ou individualité de l’expert ? Conceptions de l’individu dans les études expérimentales », dans Faburel G. et Simard P. (dir.), Point FNAU, Vers un urbanisme du faire avec.
  • Girault M., 2017, « (E)preuve de professionnalité dans les champs de l’urbain. Quand la connaissance s’affirme comme agir », Séminaire des métiers et nouvelles professionnalités du master Ville et Environnements Urbains, communication, Lyon, 22 juin 2017.
  • Girault M., 2016, « De la ville en pédagogie à la « pédagogie à la ville ». Quelle(s) conception(s) de la ville et du politique dans les méthodes pédagogiques ? », Carnet des études urbaines, cat. « Tribune d’actualités », en ligne.
  • Girault M., 2016, « 7ème édition des Rendez-vous de géographie culturelle, ethnologie et études culturelles en Languedoc-Roussillon », Carnet des études urbaines, cat. « Compte-rendu », en ligne.
  • Girault M., 2016, « Récension d’ouvrage collectif. Combes H., Garibay D., Goirand C. (dir.), 2015, Les lieux de la colère. Occuper l’espace pour contester, de Madrid à Sanaa », Carnet des études urbaines, cat. « Récension d’ouvrage », en ligne.
  • Girault M., 2016, « Entretien avec jean-Christophe Angaut : l’engagement dans une université populaire comme construction d’un espace intellectuel libéré », Carnet des études urbaines, cat. « L’engagement du chercheur », en ligne.
  • Girault M., 2016, « Premières journées du réseau francophone des territorialistes », Carnet des études urbaines, cat. « Compte-rendu », en ligne.
  • Girault M., 2015, « Nouvelles professionnalités : enquête sur les métiers de l’urbain », 3ème édition du Forum des métiers (A)ménager autrement, Les métiers de l’urbain face à l’incertain, Lyon, 04 mai 2015.

Documents joints


/ Girault, Mathilde