/ Séminaire doctorants du Pôle Politisation (archives 2012-2013)

Sandrine Garcia : « Innovation pédagogique et constitution d’un patrimoine politique »

6 février 2013, de 10h à 12h (salle R-253), ENS de Lyon

Intervenante : Sandrine Garcia.

Présentation

Notre intervention va porter sur les réformes des années 75-80, qui ont modifié l’apprentissage officiel de la lecture. Formulées à l’occasion des transformations structurelles visant à ouvrir l’enseignement secondaire à l’ensemble des enfants (suite au processus d’unification du système scolaire), ces réformes entendaient faciliter et démocratiser un apprentissage qui se traduisait de fait par de nombreux échecs et un processus de médicalisation des difficultés rencontrées par les enfants lors de cet apprentissage.

Nous allons montrer que ce « moment réformateur » est investi par des forces appartenant aux mouvements pédagogiques qui, profitant d’une relative ouverture institutionnelle, vont proposer des innovations destinées à révolutionner l’apprentissage de la lecture. Cette révolution, qui consiste à promouvoir une pédagogie « fonctionnelle » de la lecture, est définie comme solidaire d’une autre révolution, celle qui consiste à « s’émanciper » socialement en devenant « producteur » de savoirs. Les innovations pédagogiques sont alors symboliquement dotées d’une valeur progressiste ou/et subversive indépendamment de leurs effets concrets en termes de réussite scolaire des élèves, l’émancipation consistant dans le changement de statut de l’élève et non pas dans son appropriation des savoirs. Elles deviennent un patrimoine politique.

UMR
2005 - 2016 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]