/ Directions d’ouvrages

Les politiques d’éducation prioritaire en Europe. Tome II, Quel devenir pour l’égalité scolaire ?

Présentation

Cet ouvrage, issu de l’étude EuroPEP soutenue par la commission européenne (programme Socrates 2), présente une analyse comparative des politiques d’éducation prioritaire (PEP) dans huit pays européens : Angleterre, Belgique, France, Grèce, Portugal, République tchèque, Roumanie, Suède. Il met l’accent sur les évolutions qui ont affecté ces politiques scolaires depuis leurs premières formulations comme "politiques de compensation" à la fin des années soixante. Il étudie leurs contenus et modalités de mise en œuvre.

Les politiques de compensation sont nées dans une période d’optimisme quant à l’avènement d’une société plus égalitaire et dans le prolongement des réformes politiques assurant la transition d’une école élitiste vers une école de masse unifiée, censée garantir l’égalité des chances. Elles sont alors le plus souvent des politiques territorialisées : il s’agit d’accorder des moyens supplémentaires et de mobiliser des ressources pour lutter contre les innégalités scolaires dans les territoires urbains où se concentrent les difficultés économiques et sociales. Certaines de ces politiques ont perduré jusqu’à nos jours ; elles ont néanmoins connu d’importantes transformations au nom de la lutte contre l’exclusion, tandis que de nouveaux dispositifs ont progressivement émergé ailleurs relevant d’une tout autre philosophie.

L’ouvrage décrit ces évolutions impliquant la désignation des publics bénéficiaires, l’organisation, l’action pédagogique, jusqu’aux objectifs. Multiplication de dispositifs particuliers, gestion des "groupes à risques", individualisation de l’enseignement, adaptations curiculaires autour des"besoins spécifiques"sont autant d’éléments de ce qui apparaît comme un nouvel âge des "PEP" dont le rapport aux enjeux de démocratisation de l’accès au savoirs demeure bien incertain.

Auteur(s) du labo

Daniel Frandji

/ En savoir +