/ Emissions radiophoniques / Podcasts

Olivier Richomme, invité du Journal d’Haîti et des Amériques sur « Migrations Mexique/États-Unis : "Il n’y a pas de solutions" »

10 janvier 2023, RFI

Présentation

Pour la première fois, depuis le début de son mandat, Joe Biden est au Mexique. Arrivé le 8 janvier 2023, il a rencontré hier (9 janvier) son homologue Lopez Obrador, avant un sommet tripartite ce 10 janvier avec le Premier ministre canadien. Au menu des discussions notamment, le dossier très politique de l’immigration.
Publicité

Le dossier migratoire empoisonne le mandat de Joe Biden depuis sa prise de fonctions, et pour cause : le nombre de franchissements non autorisés de la frontière entre le Mexique et les États-Unis a presque triplé depuis son entrée à la Maison Blanche. En 2022, près de 2,5 millions de personnes ont été arrêtées. « Joe Biden envoie un message positif en se rendant au Mexique », estime notre invité, Olivier Richomme, maître de conférences en Civilisation américaine à l’Université de Lyon 2, expliquant que le président américain « espère conclure des accords sur différents domaines » comme le commerce, la lutte contre le narcotrafic afin d’obtenir une aide de Mexico sur ce dossier migratoire. Mais « c’est une situation avant tout politique », insiste le spécialiste. En somme un problème de politique intérieure. Et là, selon Olivier Richomme, « il n’y a pas de solutions ». « Les démocrates en ont assez peur car c’est le seul sujet qui met les républicains d’accord », souligne-t-il. « La dernière grande réforme date de 1986 », rappelle l’enseignant qui estime que les dernières annonces de Joe Biden en matière d’immigration « ne sont que des mesurettes face à l’ampleur du problème ».

Invité :

  • Olivier Richomme :

    Professeur de civilisation américaine à l’université Lumière Lyon-2

Accès en ligne

/ Emissions radiophoniques / Podcasts