/ Séminaire « Écrire les modernités arabes »

Karima Dirèche (dir.), L’Algérie au présent : entre résistances et changements

8 décembre : 14h00 - 16h00, à l’ENS de Lyon, salle D3.108

Présentation de l’ouvrage

L’ouvrage dirigé par Karima Dirèche, L’Algérie au présent : entre résistances et changements, a été publié aux éditions Karthala en 2019.

Cet ouvrage a pour objectif de faire l’état des lieux général d’un pays qui sans doute un des moins étudiés de rive sud de la Méditerranée. Appréhendée bien trop souvent par le gigantisme de son territoire, par son économie rentière et par l’opacité de son régime politique, l’Algérie est considérée comme une énigme. Celle d’un pays "hors-champs", dont les expériences historiques auraient construit une spécificité politique, économique, religieuse pour cosntituer une sorte de "modèle algérien" qui ne s’appliquerait qu’à lui-même et qui n’aurait pas à se soumettre à l’analyse critique et à la déconstruction de ses catégories théoriques. Soixante quatre auteurs sont réunis ici pour pallier à cette situation et offrir des clés de lecture pour saisir ce pays passionnant qui tourne aujourd’hui, avec courage, une longue page de son histoire. L’ouvrage s’articule autour de plusieurs entrées thématiques (espaces, territoires, politiques économiques, analyse de jeux politiques, questions de société, langues d’Algérie, besoins d’histoire, questions religieuses, gestion post-conflit des années 1990, relations internationales...) qui se présentent comme autant de lectures réflexives sur des réalités économiques, politiques et religieuses de l’Algérie du temps présent. Des approches par des terrains et des objets divers, des explorations fines et intelligentes proposent des éclairages indéits et forts utiles sur des dynamiques collectives adossées à des connaissances empiriques, fruits d’enquêtes de terrains originales. Cet ouvrage participe à la compréhension des forces motrices de la société algérienne, de ses dynamiques et de ses acteurs en pleine ébullition aujourd’hui.

/ Séminaire « Écrire les modernités arabes »