couverture du livre / Directions d’ouvrages

Confinement, punishment and prisons in Africa

Présentation

Le livre met l’accent sur la nature contingente et poreuse des prisons africaines, à la fois dans le temps et dans l’espace. Il s’appuie sur des recherches ethnographiques originales de long durée menées en milieux francophones et anglophones, regroupées en quatre parties. La première partie examine comment la prison s’inscrit dans des imaginaires politiques et sociaux plus larges et, à son tour, comment les structures d’emprisonnement portent l’empreinte de l’action politique de diverses époques. La deuxième partie souligne comment des formes particulières de gouvernement émergent dans les prisons africaines. On considère que si celles-ci impliquent souvent la coercition et la négligence, elles sont mieux comprises comme le produit de négociations en cours et de la recherche de sens et de valeur de la part d’une multitude d’acteurs. La troisième partie s’intéresse à la façon dont la vie carcérale s’infiltre au-delà de ses périmètres physiques dans son environnement urbain et rural, et vice versa. Elle traite des constructions populaires et contestées de ce que sont les prisons et de ce qu’elles font, en particulier en ce qui concerne la création de sujets moraux. La quatrième et dernière partie du livre examine comment les efforts de réforme et de résistance à la prison prennent forme à l’intersection des modèles de bonne gouvernance et des niveaux d’auto-organisation des détenus en circulation dans le monde. La quatrième et dernière partie du livre examine comment les efforts de réforme et de résistance à la prison prennent forme à l’intersection de modèles globaux de bonne gouvernance et des niveaux d’auto-organisation des détenus.

Feuilleter...

Google Livres

Auteur(s) du labo

Frédéric Le Marcis
Yasmine Bouagga