/ Articles de presse, interviews

Interview d’Haoues Seniguer : « Le communautarisme musulman est plus subi que choisi »

25 février 2021, Lyon Capitale

Présentation

L’Assemblée nationale a adopté la loi sur le séparatisme religieux le 16 février. Elle prévoit notamment la signature d’une charte des principes de l’islam de France. Un texte qu’ont refusé de signer les recteurs des mosquées de Lyon et Villeurbanne, le trouvant stigmatisant. Haoues Seniguer, maître de conférences à Sciences Po Lyon, estime que cette loi, partant d’une bonne intention, entretient la confusion entre islam et islamisme. Il pointe aussi un séparatisme aux fondements plus économico-sociaux que religieux.

  • Haoues Seniguer :

    Maître de conférences en science politique à Sciences Po Lyon
    Directeur adjoint de l’Institut d’études de l’islam et des sociétés du monde musulman (IISMM), UMS 2000, EHESS/CNRS, Paris

Accès en ligne

/ Articles de presse, interviews