couverture du numéro / Numéros de revue

Quand les animaux participent à l’interaction sociale

Présentation

« Ce numéro poursuit une double ambition. D’une part, celle d’analyser des interactions sociales impliquant des animaux, qui, bien qu’ordinaires et communes, n’ont que rarement été décrites avec les outils de précision de la linguistique interactionnelle. D’autre part, il souhaite se faire le lieu d’un examen réflexif de certaines notions centrales de la sociolinguistique et de la théorie de l’action, en particulier celles de la participation, de l’agentivité, et de la séquentialité.
Montrer que les animaux participent à l’interaction sociale c’est d’abord voir dans quelle mesure les manifestations qu’ils rendent visibles, ou les actions qu’ils produisent, peuvent être séquentiellement agencées aux actions ou aux prises de parole de leur coparticipants humains. L’entrée par l’analyse séquentielle, issue de la tradition conversationnaliste fournit donc un cadre, mettant en lumière l’infrastructure sur laquelle s’élabore l’ajustement mutuel et, in fine, la construction du sens. » (...)
Lire l’introduction complète (CAIRN)

Auteur(s) du labo

  • Chloé Mondémé : Chargée de recherche au CNRS, CID 53 (Méthodes, pratiques et communications des sciences et des techniques). Chercheuse au CEFRES (Prague) dans le cadre d'un programme TANDEM (2022-2024)
/ En savoir +