/ Doctorant·e·s

Berthou, Johanna

Doctorante en science politique à l’université Jean Monnet de Saint-Etienne

Thèse en cours

Intitulé provisoire :
Le processus d’institutionnalisation de l’Occupation Temporaire Conventionnée (OTC). Une étude comparative entre la Région-Bruxelles-Capitale et la Métropole de Lyon.

Thèse en co-tutelle : Valérie SALA PALA (Science Politique, Laboratoire Triangle, Saint-Etienne) ; et Mathieu VAN CRIEKINGEN (Géographie, Laboratoire IGEAT, Bruxelles)

Financement : Contrat Doctoral Unique ED 483, 2020 – 2023

Domaines de recherche

Action publique
Etudes urbaines
Sociologie du militantisme

Résumé de la thèse

A partir de l’étude d’une pratique d’occupation spécifique, l’Occupation Temporaire Conventionnée (OTC), cette thèse s’intéresse aux enjeux de ce qui est légitime de faire des espaces laissés vides temporairement au sein des villes. L’OTC, autrement appelée occupation temporaire trouve un engouement auprès des professionnels de la ville et de la politique depuis le milieu des années 2010. Une rhétorique urbanistique s’est développée dans laquelle l’OTC est présentée comme un outil révélateur d’une nouvelle façon de faire la ville, plus en adéquation avec les enjeux démocratiques, écologiques et sociaux contemporains. Grâce aux outils analytiques de la science politique et de la géographie urbaine, cette thèse éclaire sur comment l’occupation des espaces vides est au cœur d’un travail de politisation mené par différent·e·s acteur·rice·s de la production de la ville. L’enquête s’appuie sur une ethnographie comparative entre les villes de Bruxelles et de Lyon auprès des acteur·rice·s qui utilisent l’OTC et portent par le discours et la pratique un ensemble de valeurs situées sur un spectre entre radical, alternatif et néolibéral. Cette thèse repose sur des entretiens auprès des pouvoirs publics, des professionnels de l’OTC et du monde contestataire du vide ; sur un ensemble d’observations participantes notamment issues d’actions militantes ; et sur des analyses documentaires. Si les résultats de cette thèse sont encore en cours de production, la visée générale de ce travail est d’explorer l’ambivalence de la dimension alternative de la production de la ville entre d’un côté, l’OTC comme un nouvel instrument des politiques urbaines entrepreneuriales ; et de l’autre l’OTC comme un espace social de solidarité des populations précaires et de résistance face à ces politiques.

Activités d’enseignement

  • 2021 : Chargée de la Conférence de méthode, Sociologie politique, 1ère année, Sciences Po Lyon, 60 HEDT.
  • 2023 : Séminaire "Urbanisme transitoire en Belgique et en France" dans le cadre du DU Logement d’Abord, Université Lumière Lyon 2 et Orspere-Samdarra.

Communications

Congrès

  • 2022 : "Comprendre la dimension politique de l’occupation temporaire à travers un exercice sémantique.", session "Hébergement et occupation temporaires", Congrès du Centenaire de l’Union géographique internationale (UGI), à l’Institut de Géographie à Paris, le 21 juillet 2022.

Journées d’étude

  • 2022 : "Le processus d’institutionnalisation de l’OTC, Une étude comparative entre la Métropole de Lyon et Région Bruxelles Capitale", Rencontres Interdisciplinaires Doctorales de l’Architecture et de l’Aménagement Durables (RIDAAD), à l’ENTPE et l’École nationale supérieure d’architecture de Lyon, le 08 février 2022.

Organisation d’événements ou de formations scientifiques

  • 2023 : Membre du comité d’organisation du 4e colloque du RIEPE, (Réseau International d’Etudes de la Production de l’Espace « La production de l’espace au XXIe siècle. Luttes de pouvoir, pouvoirs des luttes ».
  • 2023 : Co-organisatrice du séminaire "Lectures lefebvriennes", ED 483, (20H00).

Formation académique

  • 2020 : Doctorante en cotutelle, Université Jean-Monnet (Saint-Etienne) et Université Libre de Bruxelles (Belgique). Laboratoire Triangle et IGEAT.
  • 2018-2020 : Master 1 et 2 - Ville et Environnements Urbains (VEU) - mention : Alternatives Politiques et Stratégiques pour les villes et les métropoles, Université Jean-Monet et Institut Sciences Po Lyon -Saint Etienne.

Mémoire de recherche : L’Occupation Temporaire Conventionnée (OTC) : au croisement du droit à la ville et d’une production urbaine néolibérale. L’étude de cas de Communa, en Région-Bruxelles-Capitale.

  • 2015-2018 : Licence de Science Politique, Université Lille 2 Droit et Santé - Lille.
  • 2013-2015 : Classe préparatoire aux grandes écoles (Hypokhâgne, Khâgne), B/L, Lettres et Sciences Sociales, Lycée Carnot, Dijon.