/ Colloques - journées d’étude

Colloque « Les "sciences" électorales. Expertises, dispositifs et circulations des savoirs sur les élections »

28 mars : 09h00 - 29 mars : 17h00, à l’Université de Picardie, pôle universitaire Citadelle, Amiens, salle E002

Présentation

Le colloque entend dérouler un programme de sociologie des sciences et de l’expertise pour comprendre comment des savoirs pratiques ou théoriques se construisent et circulent dans des espaces sociaux différents. Le colloque invite à analyser les espaces de production de ces savoirs, les propriétés sociales des producteurs mais aussi les dispositifs sociotechniques inventés, utilisés, mobilisés tout autant que les connaissances construites, hybridées, domestiquées.
Plus encore, il s’agit d’aborder les questions de (dé)politisation des connaissances : savoirs sur la politique, les « sciences » électorales peuvent faire l’objet d’usages partisans comme de préconisations dont la technicité semble une garantie de neutralité. Ces processus de (dé)politisation se comprennent aussi dans la circulation des savoirs entre les différents espaces (champs scientifique, politique, journalistiques, administratifs, etc.) et dans le travail de légitimation dont ils font l’objet.

>> Consulter le site web du colloque

>> Télécharger l’affiche

Programme


JEUDI 28 MARS


08H45 : Accueil café

09H00 : Mot d’accueil de Mohammed Benlahsen, Président de l’UPJV et de Rémy Caveng, Directeur du CURAPP-ESS

09H15 : Introduction, Clément Desrumaux et Sébastien Vignon

1ÈRE SESSION : SOCIOLOGIE DES ESPACES DE PRODUCTION DES SCIENCES ÉLECTORALES

  • 09H30 : Controverses politiques et partisanes
    Discutant : Laurent Le Gall, Professeur d’Histoire contemporaine, Université de Brest, CRBC, (EA 4451)
    • Lucas Blériot, Doctorant en science politique, Université de Bordeaux, institut de Recherche Montesquieu (EA 7434)  : « La consécration paradoxale de la « note Terra Nova ». Sociologie de la production et de la circulation d’un bien politique ».
    • Pierre-Nicolas Baudot, Docteur en science politique, Centres d’Études Constitutionnelles et Politiques (CECP) de l’Université Paris-Panthéon-Assas, ATER à Université Clermont Auvergne  : « L’électoralisation de la question identitaire ? Production, circulation et traduction des savoirs électoraux dans l’espace intellectuel socialiste lors de l’élection présidentielle de 2012 ».
    • Zoé Kergomard, Chercheuse en histoire contemporaine à l’Université de Zurich  : « Suffragistes, politistes et politiques au chevet de “la femme”. Construction et interprétations concurrentielles du “gender gap” électoral dans la Suisse post-suffrage universel (années 1960 à 1980) »
  • 10H15 : Discussion
  • 10H45 : Pause
  • 11H00
    La construction des savoirs administratifs
    Discutante : Rachel Vanneuville, Chargée de recherche au CNRS, Triangle (UMR 5206 CNRS).
    • Christophe Voilliot, MCF en science politique, Université Paris-Nanterre - Sophiapol (EA 3932)  : « Léon Gambetta et la science des élections, entre l’administration des choses et la surveillance des hommes ».
    • Sébastien Vignon, MCF en Science Politique, Université de Picardie Jules Verne, CURAPP-ESS (UMR 7319 CNRS) : « L’étiquetage politique des maires des petites communes. Les fondements d’une nomenclature nationale et de son appropriation territoriale (1965-2001) ».
    • Juliette Ruaud, Post-doctorante en science politique, Centre Maurice Halbwachs  : « Sociogenèse d’une science électorale coloniale (Ruanda-Urundi 1956-1960) »
    • Cecilia Passanti, Université Paris-Cité  : « Les savoirs et les instruments de l’informatique électorale postcoloniale (1960-2000) en Afrique subsaharienne »
  • 12H00 : Discussion
  • 12H30 : Pause

2ÈME SESSION : SOCIOLOGIE DES DISPOSITIFS DES SCIENCES ÉLECTORALES

  • 14H00 : Formaliser des savoirs électoraux
    Discutant : Michel Offerlé, Professeur émérite de sociologie, ENS, Centre Maurice Halbwachs
    • Christophe Le Digol, MCF en science politique, Université Paris Nanterre, ISP (UMR 7220 CNRS)  : « Comment commenter les élections ? Production et circulation des biens d’interprétation politique ».
    • Hugo Touzet, Post-doctorant, Cermes (UMR 8211 CNRS)  : « Politologues » ou « marchands pourcentages » ? Quand les sondeurs analysent les élections ».
    • Marina Machuca de Godoi, Doctorante en science politique, IEP de Paris, CERI Sciences Po Paris (UMR 7050 CNRS)  : « Le « comité des notables » et le laboratoire des machines à voter : une généalogie de l’espace de construction des savoirs sur le vote électronique au Brésil ».
    • Jérémie Moualek, MCF en sociologie, Université d’Evry Paris-Saclay, Centre Pierre Naville (EA 2543) et INA  : « Faire parler les voix en images. L’exégèse visuelle au service d’une « science » électorale télévisée ».
  • 15H00 : Discussion
  • 15H30 : Pause
  • 15H45 : Partenariat avec la BNF : les « sciences » électorales en archives
    • Vladimir Tybin, Chef de service du Dépôt légal numérique, Bibliothèque nationale de France  : « 20 ans d’archives du web électoral dans les collections du dépôt légal de la BnF ».
    • Philippe Mezzasalma, Chef du service presse, Bibliothèque nationale de France  : « Les collections de presse de la BnF en appui des sciences électorales ».

VENDREDI 29 MARS


08H45 : Accueil café

  • 09H00 : L’expertise électorale dans les répertoires d’action
    Discutante : Stéphanie Guyon, MCF-HDR UPJV, CURAPP-ESS (UMR 7319 CNRS)
    • Tania Navarro, Chercheure associée en science politique, Université Paris Cité , Cermes3 (UMR 8211 CNRS)  : « Une contribution à la production des savoir-faire électoraux. Le cas de l’Alliance civique au Mexique (1994-2012) ».
    • Riadh Amine Ben Mami, Doctorant en science politique, l’IEP d’Aix-en-Provence, Mesopolhis/ IREMAM,UMR 7064 et 7130 CNRS) et à l’École Normale Supérieure, Centre Maurice Halbwachs (UMR 8097 CNRS)  : « LDes formes de « domestication » d’une expertise de la démocratisation. Usages contrastés de l’observation électorale dans des trajectoires associatives en Tunisie (2011-2021) ».
    • Clément Desrumaux , MCF en Science Politique, Université Lyon 2, Triangle (UMR 5206 CNRS)  : « Observer les élections. La construction d’une méthodologie comme enjeu de crédibilité. Le cas de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe »
  • 09H45 Discussion

3ÈME SESSION : SOCIOLOGIE DE LA CIRCULATION DES SCIENCES ÉLECTORALES

  • 10H30 : Quelles sciences pour les élections ?
    Discutant : Yves Déloye, Professeur de Science Politique, IEP de Bordeaux, Centre Émile Durkheim (UMR, 5116 CNRS)
    • Thomas Ehrhard, MCF en science politique, Université Paris II Panthéon-Assas, CERSA (UMR 7106 CNRS)  : « La science électorale face à la tentation mathématique. Le cas de l’étude du découpage électoral et de l’égalité « un homme, une voix ».
    • Jean-Luc Richard, MCF en sociologie, Université Rennes 1, Arenes (UMR 6051 CNRS)  : « De l’utilité des méthodes des Population studies pour l’analyse électorale : apports de recherches et vue d’ensemble ».
    • Pierre-Yves Baudot, Professeur de sociologie, Université Paris-Dauphine/PSL, IRISSO (UMR 7170 CNRS)  : « Les sciences de l’incompétence. Savoirs académiques et reproduction de la ligne de compétence électorale »
    • Romain Rambaud, Professeur de droit public, Université Grenoble-Alpes, CRJ (EA 1965)  : « Le droit électoral : de la connaissance pratique au savoir académique. Sous-discipline juridique ou champ scientifique autonome ? »
  • 11H30 : Discussion
  • 12H00 : Déjeuner
  • 13H30 : Passer à l’international
    Discutante : Laure Neumayer, Professeure de Science Politique UPJV, CURAPP-ESS (UMR 7319 CNRS)
    • Quentin Deforge, Post-doctorant FNRS en science politique REPI, Université libre de Bruxelles (ULB) : « Pour une sociologie historique de l’expertise internationale. Genèse d’une expertise électorale à la fin de la guerre froide (1982-1998) ».
    • Hélène Combes, Directrice de recherche au CNRS, CERI Sciences Po Paris (UMR 7050 CNRS)  : « Du « mapache » à l’expert électoral international. La trajectoire improbable d’un groupe de fonctionnaires électoraux au Mexique ».
    • Régis Dandoy, Professeur à l’Universidad San Francisco de Quito (Equateur), Chercheur associé à l’ULB et à l’Université Waseda (Tokyo, Japon)  : « The production of election observation reports by international organization »

14H15 : Discussion

15H00 : Conclusion : Patrick Lehingue, Professeur émérite de Science Politique, Université de Picardie Jules Verne, CURAPP-ESS (UMR 7319 CNRS)

>> Télécharger le programme

Organisateurs

  • CURAPP-ESS, UMR 7319 CNRS
  • Triangle, UMR 5206 CNRS

Contacts :

/ Colloques - journées d’étude