couverture du livre / Ouvrages

Reloger les habitants de bidonvilles : un urbanisme en marge

Présentation

« Cet ouvrage présente une analyse du traitement contemporain des bidonvilles en France. Il s’appuie sur une enquête qualitative menée dans les années 2010 en banlieue parisienne, à Saint-Denis (93). Les dispositifs de relogement, fortement entrepris et soutenus localement, sont pourtant souvent présentés comme des échecs par les acteurs eux-mêmes. Il s’agit donc de comprendre ce paradoxe : celui d’un engagement institutionnel contre le mal-logement qui se solderait malgré tout par la production d’un habitat précaire, un « quasi-bidonville ». Pour ce faire, cet ouvrage tente d’expliquer la persistance de la question des bidonvilles dans les périphéries des grandes agglomérations. Il entend également saisir la prégnance de l’urgence dans le traitement des « campements », et comprendre comment celle-ci est traversée par des logiques d’ethnicisation. Par une approche inspirée des études urbaines, et nourrie des analyses relatives à la ville néolibérale, ce livre entend proposer une lecture nouvelle des dispositifs de relogement de bidonvilles en proposant une analyse des effets locaux des politiques migratoires et des politiques de logement ou d’hébergement. » (Présentation de l’éditeur)

Auteur(s) du labo

  • Elise Roche : Professeure en aménagement de l'espace et urbanisme à l’Institut d'Urbanisme de Lyon (IUL) - Université Lumière Lyon 2