/ Post-doctorant·e·s / chercheur·e·s contractuel·le·s

Thomas, Valentin

Post-doctorant à Sciences Po Lyon (02/2021-11/2024)

Docteur en sociologie de l’Université Paris-Dauphine, puis postdoctorant à Sciences Po Lyon et Max Weber fellow à l’European University Institute, j’ai soutenu une thèse de sociologie en 2021 qui visait à interroger les luttes pour la définition et la régulation des substances cancérogènes à l’échelle transnationale, à travers le cas du Centre international de recherche sur le cancer, une agence de l’Organisation mondiale de la santé située à Lyon.

J’ai depuis travaillé sur le mouvement des gilets jaunes. En combinant observations ethnographiques et entretiens biographiques, cette enquête en partie financée par le labex COMOD interrogeait les luttes socio-spatiales qui structurent le mouvement et les carrières militantes des personnes mobilisées.

Mes recherches actuelles articulent sociologie des mobilisations et sociologie de l’expertise et de l’action publique sur les problèmes de pollutions et de maladies environnementales provoquées par les activités industrielles pétrochimiques.

Thématiques de recherche :

  • Sociologie de l’expertise
  • Santé environnementale
  • Sociologie des mobilisations
  • Politique de santé publique
  • Sociologie des organisations internationales

Researchgate : https://www.researchgate.net/profile/Valentin-Thomas
Twitter : https://twitter.com/_VThomas_
Orcid : https://orcid.org/0000-0001-6746-2857

Thèse

Titre : La cause du cancer. Le Centre international de recherche sur le cancer dans les luttes transnationales pour la définition des cancérogènes, Université Paris- Dauphine PSL, Soutenue en mars 2021.

Le jury était composé de :

Soraya BOUDIA, Professeure des universités, Université de Paris (Présidente)
Emmanuel HENRY, Professeur des universités, Université Paris-Dauphine (directeur)
Pierre FOURNIER, Professeur des universités, Université d’Aix-Marseille (rapporteur)
Olivier NAY, Professeur des universités, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (rapporteur)
Angela N.H CREAGER, Professor, Princeton University (examinatrice)
Sophie DUBUISSON-QUELLIER, Directrice de Recherche, CNRS (examinatrice)

Résumé : En s’appuyant sur un ensemble varié de matériaux – archives, observations, entretiens, corpus d’articles scientifiques –, cette thèse analyse la fabrique et la légitimation d’une définition historiquement et socialement située de l’étiologie du cancer, ainsi que de l’organisation scientifique qui la porte. L’enquête se concentre sur le programme des Monographies du Centre international de recherche sur le cancer, qui dépend de l’Organisation mondiale de la santé. Depuis 1971, ce programme évalue le caractère cancérogène de différents types d’expositions (pesticides, virus, champs électromagnétiques, procédés industriels, etc.). Le cadre théorique de la thèse articule ensemble des travaux des Science and Technology Studies et une sociologie politique attentive aux processus d’institutionnalisation, aux ressources des acteurs et à leurs socialisations. En multipliant les focales d’analyse, de l’ethnographie d’un comité d’experts, à la distribution des rôles entre organisations à l’échelle globale, la thèse montre toutes les voies par lesquelles se négocie la valeur symbolique des études scientifiques en circulation sur le marché scientifique transnational. Elle montre comment la définition des cancérogènes produite par le programme des Monographies, ainsi que la valeur de cette définition en termes de santé publique et de prévention du cancer, ont été élaborées dans un jeu d’alliances et d’oppositions permanent entre des acteurs scientifiques, économiques et politiques inégalement dotés pour imposer leurs vues.

Publications

Coordinations de numéros dans revues à comité de lecture

  • « Special Issue : Beyond the Production of Ignorance : The Pervasiveness of Industry Influence through the Tools of Chemicals Regulation », 2021, Science, Technology, & Human Values, Vol. 46 (5), pp. 998-1020 (avec HENRY E., ANGELI AGUITON S., DÉPLAUDE M-O., JAS N.) (lien)

Articles dans revues à comité de lecture

  • « Les lieux de l’engagement. Luttes socio-spatiales dans le mouvement des Gilets jaunes de l’agglomération lyonnaise », 2024, Actes de la recherche en sciences sociales, (Avec DEVAUX J-.B., LANG M., LEVEQUE A, PARNET C), À paraitre
  • « Embrasser la cause des cancers professionnels. Bifurcation d’un service de l’OMS et de son créateur », 2023, Sociologie du travail, Vol. 65, n°2, avril-juin (lien)
  • « From the roundabout to the city center : women’s activist careers and socio-spatial division of activist labor in the Yellow Vest movement », 2022, French Politics, 20, pp. 346–365 (Avec DEVAUX J-.B., LANG M., LEVEQUE A, PARNET C) (lien)
  • « Defects in Doubt Manufacturing. The Trajectory of a Pro-industrial Argument in the Struggle for the Definition of Carcinogenic Substances », 2021, Science, Technology, & Human Values, 998-1020, Vol. 46 (5) (lien)

Direction d’ouvrage

  • Pervasive Powers : The Politics of Corporate Authority, Routledge, 2021, New York (Avec ANGELI AGUITON S., DÉPLAUDE M-O., JAS N. HENRY E.) (lien)

Chapitres d’ouvrage

  • « ‘’La police, avec nous’’ ? Politisation et rapport aux institutions policières dans un contexte de répression », 2022, in BEROUD S., DUFRESNES A., GOBIN C., Zune M., Sur le terrain avec les Gilets Jaunes. Approche interdisciplinaire du mouvement en France et en Belgique, Presses Universitaires de Lyon, pp. 239-260 (Avec DEVAUX J-.B., LANG M., LEVEQUE A, PARNET C) (lien)

Diffusion de la recherche

  • « Glyphosate : vous avez dit "probablement" cancérogène ? », 2023, The Conversation (lien).
  • « De l’incertitude scientifique à l’ignorance stratégique. Pollutions et maladies environnementales sans cause(s) au sud de Lyon », 2022, Métropolitiques (Avec LE NAOUR G.) (lien)
  • « Aux origines de la classification des cancérogènes », 2021, Santé et travail (lien)
  • « La banlieue jaune. Enquête sur les recompositions d’un mouvement », 2019, La vie des idées (Avec DEVAUX J-.B., PARNET C., LANG M., LEVEQUE A.) (lien)

Comptes rendus d’ouvrages

  • « Boris Hauray, Henri Boullier, Jean-Paul Gaudillière, and Hélène Michel (dir.) Conflict of interest and medicine : Knowledge, practices, and mobilisations, London : Routledge. 2021. p. 270 », 2023, Sociologie of Health and Illness [En ligne] (lien)
  • « Stève Bernardin (dir.), Croisades privées et problèmes publics. L’héritage sociologique de Joseph Gusfield », 2023, Sociologie du travail [En ligne], Vol. 65 - n° 3 | Juillet-Septembre (lien)

Organisation d’événements scientifiques (sélection)

  • International Workshop ‘’Environmental contamination : measurement and participatory sciences‘’, Sciences Po Lyon, December 12th 2023 (lien)
  • Interdisciplinary and international Conference ‘’Occupational and Environmental Health : From Data to Evidence‘’, Sciences Po Lyon, June 11th-13th 2023 (lien)
  • Interdisciplinary and international Workshop ‘’Shadows of Knowledge : Capitalism and the Creation of Ignorance’’, European University Institute, Florence, June 9th 2023 (lien)
  • International Panel ‘’Emerging Research in Occupational and Environemental Health : The Citizen Sciences Through the Lens of the Social Sciences” of the conference “Risks, crises, and the humanities and social sciences : toward inclusive occupational and environmental health observatories”, Aubervillier, 24th-26th October 2022 (lien)
  • International Open Panel “Risk Government : Putting Industries Back in the Analysis of Science-based Regulatory Tools”, Society for Social Studies of Science (4S), New Orleans, September 2019
  • International conference “Pervasive Powers : Corporate Authority in the Shaping of Public Policy”, Université Paris-Dauphine, Paris, 14th-16th June 2018 (lien)

Dernières communications (sélection)

2023

  • « Deadly Hazard Without Risk ? Transnational Jurisdiction Struggle and Production of Ignorance on Environmental and Occupational Carcinogens », Workshop « The use of pesticides in agriculture : a reluctant regulation », European University Institute, Florence, Novembre 23th
  • « Tensions entre travail et environnement dans la mesure et la contestation des pollutions industrielles au sud de Lyon », Colloque « Penser le travail au prisme des cancers professionnels », Université Sorbonne Paris-Nord, 16-17 octobre
  • « Embrasser la cause des cancers professionnels. Bifurcation d’un service de l’OMS et de son créateur », 10e Congrès de l’Association Française de Sociologie (AFS), Lyon, 4-7 juillet
  • « Agnotology : A very Short Introduction to Concepts, Methods and Perspectives », Workshop « Crisis of Expert Knowledge and Authority », European University Institute, Florence, February (Avec MOORE D.)

2022

  • « Undesirable Substances : How Europe Invented Carcinogens », Septembre Presentations Seminar, European University Institute, Florence
  • « Donner la face et la reprendre. Le travail de maintien du sentiment de légitimité en situation d’expertise », 16e congrès de l’Association française de science politique (AFSP), Lille, Juillet.
  • « Démarrer une recherche participative en santé environnement. Le cas des pollutions dans le sud lyonnais », Colloque internationale « Risques, crises et sciences humaines et sociales : vers des observatoires inclusifs santé-environnement-travail », Campus Auberviller, Octobre (Avec Gwenola Le Naour)

2021

  • « L’engagement des femmes dans le mouvement des gilets jaunes. D’une situation favorable au contournement de la norme de militantisme virile », Journée d’études Understanding the French Yellow Vest Movement through the lens of mixed methods, Fondation Maison des Sciences de l’Hommes, Paris, Octobre (avec Jean-Baptiste Devaux, Marion Lang, Antoine Lévêque, Christophe Parnet)
  • « Embrasser la cause des cancers professionnels. Itinéraire d’un service de l’OMS et de son directeur », Séminaire du Departement de sciences sociales du Centre Léon Bérard, Lyon
  • « Classer les substances comme cancérogènes. Socio-histoire de la classification du Centre international de recherche sur le cancer », Séminaire du Departement de sciences sociales de l’ANSES, Paris

2020

  • « Gérer la crise sur le long terme. Une industrie européenne de la chimie face à l’accumulation de cancers professionnels », Séminaire “Santé et Politiques”, Sciences Po Lyon

2019

  • « Defects in doubt manufacturing : The trajectory of a pro-industrial argument in the struggle of carcinogenic substances », Society for Social Studies of Science, New Orleans
  • « Deadly Hazard Without Risk ? The International Agency for Research on Cancer in the Struggle for the Definition of Carcinogenicity », Séminaire du Centre for Science, Technology and Society, Drexel University, Philadelphia
  • « Les Gilets jaunes comme mobilisation spatialisée », Association Française de Sociologie, Montpelier
  • « Quel genre de Gilets jaunes. Acceptation et contournement de la domination masculine », Association Française de Science Politique, Bordeaux ((avec Jean-Baptiste Devaux, Marion Lang, Antoine Lévêque, Christophe Parnet)
  • « Who are the international experts in carcinogenicity », International Studies Association, Toronto
  • « Qui a le droit de parler au nom de la science. Le travail de frontière entre science et économie au Centre international de recherche sur le cancer », Séminaire « Conflit d’intérêts et santé publique » de l’EHESS, Paris

Enseignements

  • Introduction à la sociologie
  • Introduction à la science politique
  • Sociologie des sciences et des techniques
  • Sociologie des risques environnementaux
  • Politiques de santé publique
  • Introduction aux méthodes quantitatives
  • Sociologie de l’expertise scientifique

Ouvrages : présentation détaillée

Publiés au sein du laboratoire, depuis 2010