http://triangle.ens-lyon.fr/spip.php?article6608
/ Directions d’ouvrages

Écrire le mariage en France au XIXe siècle

lundi, 23 janvier 2017

Auteur(e)s : Stéphane Gougelmann, Anne Verjus (dir.)
Publié en : 2015
Collection : Des deux sexes et autres
Pages : 462 p.
Isbn : 978-2-86272-691-5
Editeur : Publications de l'université de Saint-Etienne
Présentation sur le site de l’éditeur : https://publications.univ-st-etienne.fr/product.php?id_produit=925

Présentation

« Impératif public qui ordonne les vies privées et se négocie en famille, le mariage est, selon Balzac, l’acte « le plus important de tous ceux auxquels nous oblige la Société ». C’est aussi un des motifs les plus rebattus de la littérature. De la Révolution à la Grande Guerre, le regard qu’on lui prête évolue pourtant. Comment ce modèle, porté par la morale et le droit, tour à tour entériné et transformé par la pratique, est-il montré, pensé, valorisé ou critiqué, voire mis à mort par les représentations du temps ? Comment s’écrit le mariage en France au cours du XIXe siècle ? Des spécialistes de littérature, d’art et d’histoire nous livrent leur réponse, restituant ainsi un pan majeur de notre histoire. » (Présentation de l’éditeur)

Ouvrage publié avec le soutien des laboratoires Triangle et IHRIM

Table des matières

Introduction Stéphane Gougelmann (IHRIM) & Anne Verjus (CIRHUS UMI 3199, associée Triangle) [lire le PDF dans HAL]

PREMIÈRE PARTIE : FORMER LES NŒUDS DU MARIAGE

DEUXIÈME PARTIE : DESSERRER LES NŒUDS DU MARIAGE

TROISIÈME PARTIE : ROMPRE LES NŒUDS DU MARIAGE ?

Auteur(s) du labo

Anne Verjus est Directrice de recherche au CNRS, section 40 (Politique, pouvoir, organisation), membre du CIRHUS UMI 3199, associée au laboratoire.