image du logo
http://triangle.ens-lyon.fr//spip.php?article4591
/ Docteur·e·s

Girault, Mathilde

mardi, 25 novembre 2014

Détails :


Envoyer un courriel
Envoyer un courriel

Mes activités de recherche portent sur le rôle des lieux et des spatialités dans la construction d’une pensée politique informelle, c’est-à-dire dans l’identification de thèmes et d’acteurs politiques en dehors des cadres institutionnels, militants et partisans. Je m’intéresse notamment à la politisation des métiers de l’urbain, des parcours résidentiels et des manières d’habiter.
Mes travaux croisent différents espaces (périphéries, périurbains, écoquartiers) et leurs représentations (isolement, servitude, résistance…), différents publics (praticiens, habitants, élus, collectifs citoyens et communautés) et leurs formes d’expression (infrapolitique, expertise, militantisme…), différents enjeux écologiques (biodiversité, ruissellement des eaux…) et les théories politiques associées (croissance verte, simplicité, frugalité, veganisme…).
J’anime le carnet des études urbaines (https://urbs.hypotheses.org/) qui vise une mise en débat des théories de l’urbain et de leur performativité (impensés, méthodes d’enquête...).


Formations et parcours

2019 – 2021 : Post-doctorat à l’Université de Lyon (Ecole urbaine de Lyon). Programme de recherche-action Périphéries pirates. Les nouveaux activismes de la critique écologique (Pépites)
2014 – 2019 : Doctorat en Géographie et aménagement, Université Lumière Lyon 2.
2012 – 2014 : Master en Urbanisme et Aménagement du Territoire - spécialité Urbanisme et Politiques Urbaines, Université Lumière Lyon 2, Institut d’Urbanisme de Lyon.

Thèse soutenue le 11 juin 2019

Domaines de recherches

Implication dans la vie scientifique

Expériences professionnelles de recherche

La liste des publications scientifiques, des communications, des activités d’animation de la recherche, des enseignements et activités pédagogiques sont dans le CV joint.


• , (PDF - 357 ko)