image du logo
http://triangle.ens-lyon.fr//spip.php?article9837
/ Santé et sciences sociales (3S)

Axe 2. L’organisation des soins comme objet pertinent pour interroger les mécanismes d’engagement dans l’action

vendredi, 8 janvier 2021 [ / UMR 5206]

Responsables : J. Barrier, J. Henry, M. Oumarou Napiou, A. Vézian

Le projet part du constat que les processus de rationalisation à l’œuvre dans le domaine de la santé ont des incidences concrètes sur les tâches des professionnels et, plus largement, sur l’organisation traditionnelle des professions médicales et du système de soin. Dans ce contexte, il est décisif d’appréhender de manière approfondie les mécanismes d’engagement dans l’action, en particulier les ressorts de l’action guidant et donnant forme à ces processus de rationalisation

Le projet doit articuler plusieurs terrains d’enquête portant sur les politiques menées depuis une quinzaine d’années qui visent à « structurer » la recherche biomédicale autour de pôles d’excellence construits autour de coopérations locales entre médecins et chercheurs, sur l’élaboration puis le transfert de dispositifs de lutte contre la malnutrition sur la base d’un partenariat entre une ONG et l’État nigérien, sur la mise en place d’un nouveau principe de gradation de soins reposant sur la labellisation et la mise en réseau d’établissements de soins plus ou moins spécialisés, ou encore sur une éthique des pratiques de soins alliant la rationalisation par la qualité de l’activité du service et la participation réflexive de chaque professionnel.

Ces politiques structurantes mettent l’accent sur ou font le pari d’une meilleure coopération et coordination entre les acteurs par l’approfondissement des relations entre différents secteurs d’activité (établissements de soins publics, acteurs parapublics tels qu’agence gouvernementale, acteurs privés tels qu’ONG, industriels pharmaceutiques etc.) et/ou de différentes disciplines (médicales, biomédicales, paramédicales, etc.), et par une transformation de la division des tâches.