/ Soutenances (thèses et HDR)

Marion Lang soutient sa thèse de science politique intitulée « Logiques de participation et hiérarchisation sociale au sein des classes populaires urbaines. Une comparaison entre deux quartiers populaires à Barcelone et Marseille ».

6 novembre 2020, 14h (à confirmer), à l’Université Jean Monnet Saint-Etienne

Présentation

Marion Lang est doctorante en science politique à l’université Jean Monnet de Saint-Etienne, en cotutelle avec l’Université Autonome de Barcelone, sous la direction de Valérie Sala Pala et Ismael Blanco.

Résumé de la thèse

Au croisement d’une sociologie intersectionnelle des classes populaires et d’une sociologie des publics de la participation, cette recherche analyse la hiérarchisation sociale des classes populaires urbaines par les politiques de participation. À partir d’une enquête ethnographique menée dans deux quartiers populaires à Barcelone (Ciutat Meridiana) et Marseille (Malpassé), la thèse montre que les politiques de participation se déploient dans des espaces locaux de participation à l’interface entre espace militant, champ politique et action publique. La catégorie de participation est appropriée localement par des entrepreneurs de participation qui travaillent les modes de catégorisation du public dans la mobilisation d’un public ordinaire. À Barcelone, ils mobilisent un public au prisme d’un idéal de « vivre-ensemble » entre groupes ethniques majorisé et minorisés. À Marseille, une homologie sociale entre entrepreneures de participation et public ordinaire conduit à la mobilisation de femmes de groupes ethniques minorisés de classe populaire. La légitimation de ces publics induit, en retour, d’autres logiques de participation de la part de publics qui échappent aux cadrages institutionnels. D’une part, on assiste à la démobilisation d’autres publics par la disqualification de leurs objets de revendication et du fait de leur position sociale et ethnique dominée dans l’espace local : à Barcelone les groupes ethniques minorisés mobilisés dans la lutte contre les expulsions de logement et à Marseille les hommes âgés de groupes ethniques minorisés des fractions basses des classes populaires. D’autre part, en s’appuyant sur les ressources de l’espace local de participation, un troisième groupe de public, issu des fractions plus stabilisées des classes populaires, met à l’épreuve les normes locales en participant autrement.

/ Soutenances (thèses et HDR)
Action Discours Pensée politique et économique
logo Université de Lyon logo CNRS logo ENS de Lyon logo Sciences Po Lyon logo Université Jean Monnet Saint-Etienne logo Université Lumière Lyon 2
2005 - 2020 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0