/ Soutenances (thèses et HDR)

Tatyana Bajenova soutient sa thèse en science politique intitulée « Le champ transnational des think tanks européens : l’accumulation des formes spécifiques de capital pour influencer la prise des décisions politiques sur le niveau européen »

13 septembre 2018, à 9h30, à l’ENS de Lyon, site Descartes, salle D2.012

Présentation

Résumé de la thèse
Cette thèse examine les stratégies des think tanks (TTs) européens pour influencer le processus de formation des politiques publiques dans l’UE. Cette étude comparative explore des TTs basés à Bruxelles, qui fonctionnent sur le niveau supranational et les TTs en France, Slovénie et au Royaume-Uni. L’analyse des données empiriques est guidée par le cadre conceptuel combinant la théorie des champs de Bourdieu et ses développements récents avec le concept des frontières et l’approche des réseaux sociaux. Cette étude propose une nouvelle conceptualisation des TTs européens comme un champ transnational. En outre de la dimension horizontale de ce champ, qui se reflète dans sa position intermédiaire entre les champs adjacents, la thèse identifie les mécanismes de son institutionalisation verticale sur le niveau européen. La thèse affirme que ces deux dimensions permettent aux membres de ce champ d’accumuler et utiliser stratégiquement des formes spécifiques de capital pour augmenter leur légitimité, crédibilité et visibilité sur la scène politique de Bruxelles et obtenir une influence sur les institutions européennes. Cette recherche souligne l’importance particulière du capital symbolique et des réseaux qui établissent les frontières symboliques et sociales de ce champ, et contribuent à la légitimité du système politique de l’UE lui-même. La topographie des positions des TTs selon le volume et la structure de leur capital dans leur propre champ permet de déterminer leur statut d’« insider » ou « outsider » dans le champ politique européen. Cette thèse apporte des réponses aux questionnements relatifs au « déficit démocratique » et à la légitimité de l’UE, en montrant un accès privilégié de certains TTs aux institutions européennes, mais aussi l’insuffisance des mesures de transparence, qui règlent leurs relations. Elle contribue à la discussion sur la transformation de la production des connaissances sous l’influence des demandes politiques, économiques et médiatiques.

UMR
2005 - 2018 Triangle - UMR 5206
| Crédits et Mentions légales | RSS 2.0 [Valid RSS]